l’effet k (de 150 à 500)

Le réseau principal Cardano a été fixé à 150 avec le paramètre k en août 2020. Il s’agit du nombre souhaité de pools. Il ne s’agit pas d’un plafond absolu, mais les formules de récompense et de classement utilisent ce paramètre pour atteindre un équilibre dit de Nash autour de cette valeur.

Le 5 novembre 2020 après quelques discussions avec la Communauté, les chercheurs et les ingénieurs impliqués, il a été décidé et communiqué d’ augmenter cette valeur de 150 à 500 et de la mettre en vigueur le 6 décembre 2020.

C’est un grand pas en avant, mais c’est logique. De nombreuses petites étapes exigeraient que les opérateurs de pool et les “stake delegators” s’adaptent en permanence à de nouvelles “epochs”, afin d’éviter de se retrouver dans des pools saturées à plus faibles récompenses financières.

Nous avons actualisé notre travail précédent montrant le développement des pools et des clusters de pools et nous examinerons maintenant les effets après l’annonce de cette nouvelle valeur k.

Comme prévu, il n’a pas été facile pour tous les opérateurs de pools d’entrer rapidement en contact avec leurs délégants. Il a fallu de nombreuses “epochs” et semaines pour rééquilibrer le “stake” vers plus de pools de moindre taille.

À k=150, le point de saturation d’une pool était d’environ 210 millions d’ADA. A k=500, le nouveau point de saturation est de 64 millions d’ADA. Cela a poussé de nombreux opérateurs de pools à créer des pools supplémentaires. Toutefois, cela a également incité certaines délégations à se regrouper dans des plus petites pools déjà existantes.

la progression dans le temps

Le graphique animé suivant montre la progression de la croissance et du redimensionnement des pools dans le temps. Accordez une attention particulière à la période de l'”epoch” 227 à 234. Vous pouvez facilement passer à chaque “epoch” en cliquant sur la position souhaitée sur la chronologie.

qu’a-t-elle permis d’atteindre ?

Nous réalisons des aperçus au début du mois d’octobre et le 6 décembre. Ensuite, nous comparons les silhouettes, afin de voir l’effet des redélégations vers des pools de plus petite taille.

A première vue, cela semble bon car la ligne rouge est maintenant plus équilibrée. L’équilibre idéal de Nash serait atteint avec les 500 pools de taille égale (ligne presque plate).

Mise à jour du 11 décembre 2020
Après une autre “epoch”, nous avons répété l’aperçu et dessiné une autre silhouette à la fin de l'”epoch” 234.

Nous constatons que maintenant – après que la nouvelle valeur k est devenue active – certains délégants ont néanmoins réagi malgré le petit retard. La courbe rouge s’est encore nettement aplatie. Mais il y a encore 35 pools qui sont très nettement au-dessus du nouveau point de saturation et qui subissent donc des pertes de rendement importantes.

C’est une autre question que de savoir si cette ligne rouge signifie également une plus grande décentralisation. Les opérateurs de pools qui ont créé des pools supplémentaires et dirigé leurs délégations vers les nouvelles pools n’agissent pas de manière décentralisée car elles sont détenues et gérées par les mêmes entités.

Toutes les données utilisées pour cette visualisation proviennent de pooltool.io.